La domotique au service de l’énergie de demain

La domotique au service de l’énergie de demain

Immotique - GTB avec SEIC

Vich : l’exploitation du Forum des Pralies plus performante grâce à la domotique

Tous les avantages de la domotique bénéficient aujourd’hui au nouveau bâtiment multifonction de Vich, le Forum des Pralies et sa salle polyvalente. La modularité de l’espace nécessitait en effet la création de multiples scénarios d’utilisation de manière à ce que les utilisateurs puissent facilement passer d’une configuration à l’autre, tout en rationalisant l’énergie utilisée. Pour ce faire, elle a fait appel aux compétences d’intégrateurs domoticiens de SEIC.

L’usage de la modularité simplifié grâce à la domotique

Les domoticiens de SEIC ont envisagé plusieurs possibilités d’utilisation (réunion du Conseil ou soirée privée, par exemple). La lumière, les rideaux, la ventilation et le multimédia ont également été programmés selon l’espace utilisé et les besoins spécifiques. Sans oublier les aspects pratiques comme la coordination de la ventilation et de l’aération mais aussi celle de l’ouverture des rideaux et de la fermeture des fenêtres.

Au-delà de la simplicité d’utilisation, la consommation de l’énergie a été rationalisée. Ainsi, l’intensité de l’éclairage a été optimisée: la lumière est moins forte près des fenêtres de jour et éteinte dans les parties non utilisées. De plus, le bâtiment se met automatiquement en mode nuit pour ne rien consommer inutilement.

 

La domotique au service de l’énergie de demain

Très satisfait, Monsieur Bissat, Municipal des bâtiments à Vich, relève la qualité du travail réalisé:

«Tous nos équipements fonctionnent avec efficience tout en nous permettant de faire des économies. SEIC a parfaitement répondu à nos attentes. Sa proximité a aussi été très appréciée, notamment pour assurer des réglages fins en fonction de situations données».

La domotique au service de l’énergie de demain

La domotique au service de l’énergie de demain

 

Bien avant les transports et l’industrie, la construction et l’exploitation des bâtiments produisent environ 40% des émissions de CO2 dans le monde. Toutefois, la rénovation de biens immobilier présente un immense potentiel de réduction. Grâce notamment aux solutions d’efficacité énergétique et de domotique. Explications.

Plus d’efficience et moins de consommation

Alors que tout le monde s’interroge sur le monde d’après COVID-19, il y a bien longtemps que la domotique a lancé sa révolution: à l’échelle domestique, comme à celle des entreprises. Grâce à l’automatisation et l’interconnexion des équipements liés à l’exploitation électrique des bâtiments, cette technologie permet d’améliorer l’efficience énergétique d’une construction tout en réduisant sa consommation.

La domotique au service de l’énergie de demain

Comment ça marche ?

Tout est ici affaire de paramètres et d’équilibre. En prenant en compte les conditions environnementales, les énergies utilisées et les besoins opérationnels, mais aussi en jouant sur l’autorégulation des systèmes, on arrive aujourd’hui à simplifier et à optimiser la gestion d’équipements tels que chauffage, ventilation, éclairage, stores.

Il suffit pour ce faire de programmer leur emploi en fonction des besoins des utilisateurs et des situations d’exploitation.

 

Quelques exemples

Lumière artificielle vs lumière naturelle.

En réglant l’intensité des éclairages d’une pièce par rapport à la luminosité naturelle, la domotique permet de ne consommer que le complément de lumière. À noter que la détection de présence offre un effet d’économie supplémentaire.

 

Des stores intelligents pour économiser l’énergie de refroidissement.

En activant la fermeture automatique des stores lors de fort ensoleillement, il est possible d’économiser une importante part d’énergie de refroidissement.

Cela évite le réchauffement inutile d’une pièce inoccupée. Le système s’adapte aussi à la présence humaine. En liant avec précision l’ouverture des lamelles avec la position du soleil, il fera pénétrer le plus possible de lumière naturelle sans créer d’éblouissement. Une solution qui peut aussi venir en appui des commandes d’éclairage. Inversement, il peut être judicieux, en hiver, de laisser entrer le plus possible de chaleur solaire.

 

Climatisation et chauffage en point de mire.

La régulation de la température consomme proportionnellement la plus grande quantité d’énergie nécessaire au fonctionnement d’un bâtiment, ouvrant le champ à d’importantes économies d’énergie. Grâce à un détecteur de présence, il est en effet possible de diminuer la consommation d’énergie de chauffage en réduisant la température ambiante de 1°C lorsque la pièce est inoccupée pendant un certain temps.

Le siège de SEIC à Gland, une référence en matière de solutions énergétiques et domotiques

Mettant à profit tous les avantages de la domotique, SEIC a fait de cette technologie le pivot de la gestion énergétique de son nouveau siège à Gland. Toutes les possibilités favorisant une consommation minimale ont ainsi été mises en oeuvre. Des solutions ont également été déployées pour accroître le confort des utilisateurs et renforcer la sécurité des équipements.

La domotique au service de l’énergie de demain

Votre projet avec SEIC

Qu’il s’agisse de domotique dans une villa ou un appartement, ou d’immotique pour la gestion technique d’un bâtiment commercial ou industriel, SEIC est à même de vous aider à optimiser et à superviser le fonctionnement de vos installations pilotées électriquement. Ses spécialistes sont à votre disposition pour discuter de votre projet en l’adaptant à la mesure de vos besoins et de votre budget.

Contactez-nous